Poko n’est pas favorable à la vidéo dans le football

Poko n’est pas favorable à la vidéo dans le football

Photo Icon Sport

Le « Je l’ai pas touché » après une faute en s’adressant à l’arbitre et popularisé par Brandao en finale de la Coupe de la Ligue, alors que le directeur de jeu portait un micro, est un grand classique du football. Mais de nos jours, chez les professionnels, avec les caméras, les ralentis, les slow motions et les loupes, difficile de nier l’évidence. C’est pourtant ce qu’a fait André Poko après son expulsion ce samedi lors du match PSG-Bordeaux. Le milieu de terrain des Girondins, coupable d’un tacle appuyé sur Marco Verratti, a vu rouge juste après Gregory Van der Wiel. Et pour le Gabonais, l’arbitre a surtout voulu compenser sur le coup. 

« Je ne le touche pas, il joue bien le coup. Après, l’arbitre a son appréciation et il a pris sa décision. Je pense qu’il a essayé de compenser le premier carton rouge (sur Van der Wiel). Mais il y a des images, on verra bien. Sur l’action, je tends ma jambe oui, mais je la retiens car je ne veux pas faire faute. Je pense que je ne le touche pas », a expliqué, dans L’Equipe, un Poko qui a pourtant bien essuyé ses crampons sur l’Italien du PSG.  

Share