Maurice-Belay critique la loi des stats à Bordeaux

Maurice-Belay critique la loi des stats à Bordeaux

Photo Icon Sport

Tout comme Grégory Sertic, Nicolas Maurice-Belay est victime de l’effectif enrichi de Bordeaux et du changement de système voulu par Willy Sagnol. Place au 4-4-2 en losange incompatible avec un ailier tel que l’ancien Sochalien. D’autant que le numéro 19 des Girondins, titulaire quasi indiscutable en première partie de saison, n’en a pas profité pour effacer son défaut de toujours : ses statistiques (1 but, 3 passes décisives en championnat cette saison). En conséquence, Maurice-Belay n’a pas été titularisé lors des cinq derniers matchs des Marine et Blanc. Une sanction injuste selon lui.

« Avec l'âge, je relativise. Plus jeune, j'aurais réagi différemment. Ce sont les choix du coach. Je suis là depuis un bon moment, j'ai beaucoup joué. Je vois d'autres joueurs qui n'ont pas eu autant de chance que moi, a tempéré le joueur de 29 ans en conférence de presse. Les stats effacent tout. Des joueurs peuvent faire un mauvais match, cela n'a pas d'importance, dès lors qu'ils marquent. Un bon match sans but, sans passe décisive ne compte pas. On regarde la facture, les stats. Dans ma position, c'est parfois injuste parce que je sais que même si j'ai de l'impact sur un match, si je ne marque pas… Je sais comment ça se passe. J'ai toujours envie de jouer, c'est frustrant de ne prendre part qu'aux entraînements. (...) J'attends mon heure. » Et la donne pourrait bientôt se compliquer avec le retour de blessure de Jussiê. 

Share