Bordeaux va devenir un petit Monaco, annonce Triaud

Bordeaux va devenir un petit Monaco, annonce Triaud

Photo Icon Sport

Souvent critiqué pour son manque d’investissement dans le mercato de Bordeaux, Jean-Louis Triaud s’est défendu en décrivant la nouvelle politique du club basée sur celle de l’AS Monaco.

Vendre ses meilleurs joueurs au prix fort pour acheter des jeunes à fort potentiel… Le nouveau projet de l’AS Monaco fait des sceptiques, mais aussi des jaloux. A l’image des Girondins de Bordeaux dont le président Jean-Louis Triaud, fatigué des critiques incessantes, espère imiter le club de la Principauté avec ses propres moyens.

« On va s’appuyer sur la formation, être imaginatif en recrutement. Si demain on me dit "pourquoi vous n’allez pas recruter comme Paris qui cherche à recruter Ronaldo ?", ça, à Bordeaux, il faut oublier, on ne le fera jamais. Avec un peu moins de moyens, on devrait pouvoir faire ce que fait Monaco qui prend beaucoup de risques avec des jeunes au maximum 4-5 millions, et pour certains je trouve que c’est déjà beaucoup. Sur une enveloppe de 50 millions, je préfère 10 jeunes à 5 millions, plutôt que de prendre Falcao à 50 qu’ils n’arrivent pas à refourguer », a expliqué le dirigeant bordelais sur Gold FM.

Les exemples Gajic et Kiese Thelin

D’ailleurs, le club aquitain a déjà entamé cette nouvelle ère. « L’objectif c’est de créer du potentiel, revendre n’est pas l’objectif. C’est d’avoir des joueurs performants qu’on n’aurait pas pu faire venir si on les prenait une fois qu’ils sont accomplis. C’est l’exemple de Gajic, Kiese Thelin, a énuméré Triaud. On va peut-être se gourer quelques fois, c’est possible, mais c’est ce vers quoi on tend en plus de la formation. » Reste à savoir si cette politique reste compatible avec les ambitions sportives des Girondins…

Share