Bordeaux, moins radin que l'ASSE au mercato note Larqué

Bordeaux, moins radin que l'ASSE au mercato note Larqué

Photo Icon Sport

Avant leur affrontement ce dimanche (14h), Bordeaux et l’AS Saint-Etienne ont un point commun cette saison : ils ont tous les deux revu leurs ambitions à la baisse suite à une récente mauvaise série. Et si les Verts ont peut-être plus de motifs de satisfaction, force est de constater que les Girondins pourraient revenir à un petit point de leur adversaire en cas de victoire. C’est pourquoi Jean-Michel Larqué peine à départager les deux équipes malgré la différence de politique, même si les Girondins sont parvenus à mettre la main à la poche cet hiver pour recruter.

« Je crois que les deux équipes ont un parcours sensiblement identique avec des débuts de saison et des moments pleins de promesses et aujourd’hui, surtout depuis la fin 2014 et le début 2015, des difficultés, a analysé le consultant dans un entretien accordé à 20 Minutes. (...) Il n’y a pas un gros écart entre ces deux équipes. Structurellement, Saint-Etienne n’a pas grand-chose à envier à Bordeaux. Il y a un vrai public, un bon centre d’entraînement, un très bon stade qui arrive. Je dirais même que Saint-Etienne est un peu en avance sur le plan de l’engouement, sachant que ce que Bordeaux a fait sur son nouvel attaquant en janvier (environ 4 millions d’euros pour Isaac Kiese Thelin), les Verts ne peuvent pas le faire, ou ne veulent pas le faire aujourd’hui. Les politiques sont totalement différentes », a conclu le natif de la région Aquitaine dont le cœur penche du côté de l'ASSE où il a effectué l'essentiel de sa carrière.

Share