A 20 ans, il devient le modèle des attaquants de Bordeaux

A 20 ans, il devient le modèle des attaquants de Bordeaux

Photo Icon Sport

Buteur en toute fin de match contre Toulouse dimanche (1-1), Enzo Crivelli a permis à Bordeaux d’accrocher le point du match nul. Une entrée en jeu satisfaisante qui conforte Willy Sagnol dans ses choix.

Avec Diego Rolan, auteur de 15 buts en championnat la saison dernière, et Isaac Kiese Thelin, acheté pour 3 millions d’euros, Bordeaux possède des attaquants capables de satisfaire les exigences de Willy Sagnol. Du moins en théorie… Car en réalité, c’est bien le jeune Enzo Crivelli qui surclasse ses concurrents depuis le début de la saison. C’est effectivement l’attaquant de 20 ans qui a qualifié les Girondins pour la phase de groupes de l’Europa League, celui qui a secoué la défense de Liverpool et qui a évité la défaite dans le derby de la Garonne dimanche. Du coup, Crivelli est devenu un exemple à suivre.

« Il nous manque de l’efficacité, a regretté l’entraîneur des Girondins. Les occasions pour marquer, nous les avons. Dans tous les cas de figure nous arrivons à nous créer des situations. Il nous manque toujours le geste juste pour concrétiser les bonnes animations. On manque d’agressivité. Si à chaque occasion nous avions la même agressivité qu’a pu mettre Enzo sur le but hier (dimanche), nous aurions beaucoup plus de buts à notre actif. Offensivement c’est un joueur qui nous fait beaucoup de bien. C’est un jeune joueur, il faut faire attention aussi. On l’a fait jouer les deux derniers matchs titulaires, contre le PSG et Liverpool, dimanche il est rentré pour trente minutes. Il aura certainement un temps de jeu plus élevé mercredi. Il n'y a que la performance qui prime. C’est celui qui est performant qui joue. » Rolan et Kiese Thelin ont probablement reçu le message…

Share