Le Barça écrase le PSG et tue le suspense

Le Barça écrase le PSG et tue le suspense

Photo Icon Sport

Le calendrier du PSG risque bien de s’alléger d’une compétition mardi prochain puisqu’en match aller de son quart de finale face au FC Barcelone le club de la capitale s’est incliné au Parc des Princes (1-3). De plus, le Paris Saint-Germain a perdu Thiago Silva sur blessure.

Sur une pelouse où ils n’avaient jamais été à la fête ces derniers temps, les Barcelonais prenaient directement le jeu à leur compte, et mettaient rapidement la pression sur la défense du PSG. Et pourtant c’est Paris qui se procurait la première grosse occasion, Pastore ratant sa reprise sur un centre de Matuidi (8e). Cependant le Barça pressait de plus en plus fort, et le Paris Saint-Germain commençait à sérieusement tanguer, Messi trouvant le poteau sur une frappe enroulée (15e). Et ce qui devait arriva sur un ballon perdu par Rabiot. Messi, aidé dans sa tâche par la passivité de Thiago Silva, lançait Neymar qui d’une frappe croisé de près trompait Sirigu (0-1, 19e). Et c’était double peine sur ce but, puisque le capitaine du PSG, qui n’avait pas bougé sur l’action, sortait immédiatement sur blessure, ce qui expliquait son attitude face à Messi, et était remplacé par David Luiz. Paris essayait de sortir la tête de l’eau, mais tout était compliqué face à cette équipe barcelonaise très solide et d’une organisation sans faille.

Après la pause, le PSG semblait revenir avec de meilleures intentions, et Pastore allumait une première mèche (49e) que le portier du Barça repoussait. Les choses s’équilibraient un peu, et une égalisation parisienne ne semblait pas totalement impossible. Histoire de forcer le destin, Laurent Blanc lançait Lucas à la place de Rabiot, mais le Brésilien ne pouvait rien changer à la suite. En effet, Suarez mettait au supplice la défense du PSG et venait battre Sirigu (0-2, 67e). Cette fois, la messe était dite, même si Cavani adressait une belle frappe qui permettait à Ter Stegen de se mettre en valeur (70e). Barcelone ne voulait toutefois pas en rester là, et c’est encore une fois Suarez qui allait faire souffrir Paris, ce dernier infligeant un petit pont à David Luiz avant de foudroyer le pauvre Sirigu (0-3, 79e).

On pouvait craindre le pire pour le PSG, mais sur une frappe de Van der Wiel, Mathieu, entré en seconde période, détournait légèrement le ballon, la trajectoire prenant son gardien à défaut (1-3, 82e). Ce but permettait au champion de France de sauver l’honneur, mais pas vraiment de relancer le suspense. Et même si Lavezzi et Cavani se procuraient une double occasion (89e), c’est Messi qui faisait passer un dernier frisson en obligeant Sirigu à faire une belle parade sur un ultime coup-franc (90e). Le PSG est désormais condamné à un énorme exploit au Camp Nou pour espérer continuer son aventure européenne.

Share