L'énorme exploit du PSG à Chelsea !

L'énorme exploit du PSG à Chelsea !

Photo Icon Sport

Dans un match au scénario incroyable, le PSG s’est qualifié pour les quarts de finale de la Ligue des champions (2-2) malgré l’expulsion d’Ibrahmovic en première période et un avantage au score par deux fois pour Chelsea.

Cette semaine José Mourinho avait clairement mis la pression sur l’arbitre du match, et il ne fallait hélas pas attendre longtemps pour comprendre que cela allait être un choix payant. En effet, après une première demi-heure plutôt verrouillée, un premier coup de théâtre se produisait sur la pelouse de Stamford Bridge. Auteur d’un tacle sur Oscar, Ibrahimovic était expulsé (32e), une décision extrêmement sévère contre le buteur du PSG et qui faisait monter d’un seul coup la température. Mais cela n’en était pas fini avec l’arbitre, puisqu’après avoir distribué des avertissements à gogo, l’homme en noir oubliait de siffler un penalty suite à une faute de Cavani sur Costa (43e).
Réduit à dix, le Paris Saint-Germain prenait la seconde période à son compte. Et Cavani allait être à deux doigts d’ouvrir le score, l’attaquant uruguayen, lancé par Pastore, crochetait Courtois, mais trouvais le poteau (58e). Le PSG n’avait pas abdiqué et continuait à dominer.

Mais encore une fois l’arbitre se faisait remarquer en ne donnant qu’un carton jaune à Diego Costa alors que ce dernier venait de commettre un attentat sur Thiago Silva (72e). Chelsea se reprenait et il fallait un Sirigu de gala pour repousser d’une manchette une frappe de Ramires. Sur le corner, Diego Costa ratait sa volée, mais Cahill récupérait et foudroyait le portier du PSG (1-0, 81e). Le coup semblait rude pour Paris, mais la formation de Blanc allait réussir à revenir dans le match. Sur un corner tiré par Lavezzi, qui venait d’entrer, David Luiz égalisait d’une superbe tête (1-1, 86e). Les deux formations étaient donc à égalité parfaite et il fallait donc aller à la prolongation. 

Et cela commençait mal pour le PSG, puisque sur une action dans la surface, Thiago Silva sautait avec les deux bras en l’air..et semblait effleurer le ballon, ce que l’arbitre transformait sans hésiter en penalty. Hazard ne se posait pas de question et trompait Sirigu, redonnant l’avantage à Chelsea (2-1, 96e). Les Parisiens prenaient un gros coup sur la tête et semblaient KO. Les Blues contrôlaient la situation et semblaient devoir encore une fois filer vers la qualification. Cependant, sur un corner, Courtois réussissait une parade extraordinaire sur une tête de Thiago Silva. Mais sur le corner consécutif à cet arrêt, Thiago Silva encore lui, lobait de la tête le portier de Chelsea et égalisait (2-2, 114e). Un but synonyme de qualification pour le PSG. Les dernières minutes étaient étouffantes, le scénario de l’an dernier n’ayant pas été oublié, mais cette fois Paris tenait et signait un exploit majeur...et surtout mérité.

Share