SL : L’UEFA veut cogner fort sur les clubs fondateurs

SL : L’UEFA veut cogner fort sur les clubs fondateurs

Icon Sport

En l’espace de seulement 48 heures, la SuperLigue a été mise en stand-by après le retrait de la quasi-totalité des clubs fondateurs.

Les clubs anglais ont rapidement abandonné le projet au vu de la contestation de leurs supporters. L’Inter Milan a suivi le mouvement, au même titre que l’AC Milan et finalement, il ne reste plus que trois clubs pleinement convaincus par le projet, à savoir Barcelone, le Real Madrid et la Juventus Turin. La saison prochaine, tout ce beau monde devrait donc se retrouver en Ligue des Champions, pour le plus grand plaisir des amoureux du ballon rond. Les clubs fondateurs devront toutefois payer les conséquences de leurs actes avec de possibles sanctions selon Karl-Erik Nilsson, un des vice-présidents de l’UEFA.

« Le projet a déjà eu des conséquences, d’une certaine manière, puisque les clubs fondateurs de la Super Ligue doivent vivre avec leur honte » a-t-il lancé avant de conclure. « Nous devons discuter d’éventuelles sanctions additionnelles. Mais il y aura de toute façon des conséquences, sur les questions de confiance notamment, et sur leur crédibilité à l’avenir ». De son côté, le président de l’UEFA Aleksander Ceferin s’est également montré très ferme. Il a notamment émis l’idée d’éjecter le Real Madrid de la Ligue des Champions en cours, alors que les Merengue sont qualifiés pour les demi-finales face à Chelsea.

Mais en raison des droits TV, il est peu probable que cette sanction soit appliquée. « Il y a une chance relativement faible que ce match (Real-Chelsea) n'ait pas lieu la semaine prochaine. La clé, c'est que la saison a déjà commencé et les télévisions nous réclameraient des dommages et intérêts en cas d'annulation des demi-finales. Mais ce sera un peu différent dans le futur. Les portes de l'UEFA sont ouvertes, mais en même temps, chacun devra subir les conséquences de ses actes » a expliqué le patron de l’instance dans des propos rapportés par 24ur zvečer. Les clubs fondateurs de la SuperLigue se sont clairement exposés à de lourdes sanctions…