CdM : La FIFA plie face au Qatar, la colère gronde !

CdM : La FIFA plie face au Qatar, la colère gronde !

La décision prise par la FIFA ce vendredi d’interdire la vente et la consommation dans l’alcool dans et aux abords des stades fait beaucoup parler.

Jusqu’à présent, l’autorisation avait été confirmée par l’instance mondiale, qui se voulait rassurante à la fois avec l’un de ses principaux sponsors, qui est une marque de bière, et certains supporters, pour qui suivre les matchs implique un côté festif et aussi la consommation d’alcool. Mais ce vendredi, la FIFA a fait savoir que les points de vente de boissons alcoolisées avaient finalement été supprimées de la Coupe du monde. A deux jours du début de la compétition, cela fait doublement mauvais genre. Non pas qu’il faille absolument de la bière pour suivre un match, mais le fait que cette décision tombe à l’avant-veille du début de la compétition laisse à penser que les règles peuvent changer au bon vouloir des autorités qataries. Dans son guide publié auprès des supporters venant au Qatar en ce début de semaine, la FIFA assurait que la distribution pourrait se faire aux spectateurs munis de billets autour du stade, sans pouvoir boire dans l’enceinte. Ce n’est plus le cas désormais.

Du champagne pour les VIP par contre

« Le vrai problème est le revirement de dernière minute qui ramène à une question plus large - à savoir le manque total de communication et de clarté du comité d'organisation envers les supporters. S'ils peuvent changer d'avis à ce sujet à tout moment, sans explication, les supporters peuvent légitimement s’inquiéter quant à savoir s'ils rempliront d'autres promesses concernant l'hébergement, les transports ou les questions culturelles », a fait savoir l’association des supporters anglais. Et dans cette décision à J-2, les supporters français estiment eux aussi que changer les mesures juste avant le début de la compétition ne fait pas très sérieux. Sans compter que, cette interdiction d’alcool dans les stades ne sera pas pour tout le monde, puisque les clients « VIP » des enceintes se sont vus confirmer selon Le Point qu’ils avaient toujours le droit aux forfaits incluant « bière, champagne, vins et spiritueux ». Pour les autres, le bière avec alcool ne sera disponible que dans les fan-zones et strictement encadrées, à un prix toutefois qui incite à la sobriété puisque la pinte de bière sera entre 10 et 14 euros.