TV : BeInSports refuse la Ligue 1, la L1 riposte !

TV : BeInSports refuse la Ligue 1, la L1 riposte !

Icon Sport

Le football français doit trouver en urgence une diffusion globale de la Ligue 1 et de la Ligue 2 pour la période 2021-2024.

Et pour cause, Mediapro avait acquis les droits TV de la Ligue 1 et de la Ligue 2 pour cette période, mais la chaîne Téléfoot a disparu quelques mois seulement après sa création, laissant à Canal + la diffusion de l’intégralité du football français. Une situation provisoire que la chaîne cryptée ne veut pas voir s’éterniser. En effet, comme indiqué par ailleurs, la chaîne de Vincent Bolloré ne souhaite diffuser que les meilleures affiches de Ligue 1 (deux ou trois maximum par week-end). Comment trouver un diffuseur qui accepterait de ne diffuser que les affiches les moins trépidantes ?

La Ligue 1 sur une chaîne de la LFP ?

A en croire L’Equipe, la LFP misait gros sur BeInSports, mais la chaîne qatarie n’est pas emballée par l’idée de récupérer 70 à 80 % des droits de la Ligue 1, malgré son accord de distribution avec Canal +. Amazon et DAZN ont récemment tâté le terrain mais de toute évidence, ils n’arriveront pas dans le football français pour ne diffuser que les matchs de second plan. Dès lors, la LFP présidée par Vincent Labrune envisage sérieusement d’éditer elle-même une chaîne avec 80 % des matchs de l’élite, laissant ainsi à Canal + les deux affiches qu’elle souhaite diffuser par journée.

Les deux meilleures affiches sur Canal ?

Dans le détail, la chaîne cryptée aurait les choix 1 et 3 de chaque journée et la chaîne de la LFP aurait le choix 2 et les sept autres matchs de chaque journée. Vincent Labrune aimerait que cette chaîne créée par la Ligue soit disponible auprès de tous les opérateurs afin qu’elle se développe le plus vite possible. La LFP envisagerait par ailleurs de laisser les deux meilleurs matchs de chaque journée à Canal +, à condition que la chaîne du groupe Vivendi paie 380 ME par an à la Ligue de Football Professionnel au lieu de 330 ME actuellement, et jusqu’en 2024. « Pour l'instant, la réflexion est menée sérieusement, mais aucune décision n'a été prise » précise Etienne Moatti au sujet de ce projet de création de chaîne made in LFP qui pourrait prendre de l’ampleur, si aucun candidat au rachat des droits TV ne se manifestait…