TV : 250 ME sur la Ligue 1, l'objectif secret d’Amazon dévoilé

TV : 250 ME sur la Ligue 1, l'objectif secret d’Amazon dévoilé

Icon Sport

Il y a quelques jours, Amazon s’est attribué 80 % des matchs de Ligue 1 pour la période 2021-2024 en échange de 250 ME par an.

Les abonnés de Prime Video pourront donc regarder la plupart des matchs du championnat de France de Ligue 1 à partir du mois d’août. Lors de l’attribution des droits, la surprise a été au rendez-vous, car les observateurs s’attendaient à ce que le ticket BeInSports – Canal + rafle la mise. Cela n’a finalement pas été le cas, Amazon ayant proposé 250 ME par an sur la table, sans aucun bonus. Une offre impossible à refuser dans le contexte actuel pour Vincent Labrune.

Interrogé par Paperjam, le consultant en droits sportifs Pierre Maes a analysé la stratégie globale d’Amazon avec l’achat de 80 % de la Ligue 1 pour 250 ME. Selon lui, l’objectif du géant du e-commerce n’est pas de se spécialiser dans le sport et d’acquérir trop de droits, mais simplement de faire la promotion de Prime Video en se servant de la L1 comme vitrine. « Ce qu’Amazon a réalisé, c’est un achat opportuniste et rationnel d’un produit ‘premium’. Comme ils l’avaient effectué par le passé au niveau de la Premier League en achetant spécifiquement des journées de championnat à la période des fêtes de fin d’année, dont le fameux Boxing Day, ou en se procurant une soirée de la Ligue des champions par journée en Italie ou en Allemagne » explique-t-il avant de poursuivre.

« La seule différence, ici, c’est qu’ils ont payé plus cher. Les 250 millions d’euros qu’ils vont verser annuellement deviennent leur plus gros achat en termes de droits sportifs sur notre continent. Mais Amazon a fait ça très intelligemment, avec une bonne connaissance du marché local, ce qui peut être surprenant pour un acteur global comme lui. On me demande souvent si Amazon pourrait être intéressé par les droits mondiaux du puissant foot anglais. Ma réponse reste toujours la même : non. Son objectif n’est pas de créer une TV à péage. Son objectif avoué est d’attirer et de fidéliser les gens vers Prime. Leur montrer à quel point cette formule Prime est avantageuse et regorge de trésors cachés. Et les droits TV acquis et diffusés sur Prime Video sont là pour ça ». Une analyse qui permet de mieux comprendre la stratégie d’Amazon et son intérêt à investir dans la Ligue 1.