Mediapro : Canal+ a une idée effrayante pour la Ligue 1 !

Mediapro : Canal+ a une idée effrayante pour la Ligue 1 !

Photo Icon Sport

Alors que Mediapro semble au bord du gouffre, le groupe Canal+ prépare une offre si la LFP relance la vente des droits de la Ligue 1. Mais à un prix qui va faire hurler les clubs.

En juin dernier, alors que Mediapro passait encore pour le grand sauveur d’un football français qui se réjouissait d’avoir stoppé la Ligue 1 sans trop avoir à se soucier de ses ennuis financiers, Le Monde tirait le signal d’alarme en pointant du doigt les contradictions du contrat signé par la Ligue de Football Professionnel avec le groupe de Jaume Roures . « Avec ce contrat à 1,153 milliard d’euros, faut-il crier au génie de la Ligue de Football Professionnel ou s’inquiéter de la capacité du groupe MediaPro à honorer ses engagements pour les 4 années à venir ? On est en droit de s’interroger (...) La réalité crue du marché français devrait lui (Mediapro) apparaître dans toutes ses nuances dans les semaines à venir et doucher son enthousiasme.  Le football français, fidèle à sa tradition de légèreté pécuniaire, a pourtant déjà largement anticipé la progression promise des recettes. Pour ce dernier, la fête semble finie avant d’avoir commencé », écrivait le quotidien du soir. Il est vrai que Mediapro avait accepté de payer 1,1 milliard d’euro contre 726ME dans le contrat précédent. Mais l’annonce cette semaine que les dirigeants de la chaîne Téléfoot avait payé difficilement la première échéance du contrat, et ne pouvait pas régler la deuxième à la date prévue, a plongé les dirigeants de Ligue 1 dans l’effroi.

Et si l’on en croit Pierre Rondeau, économiste du sport et connaisseur du milieu médiatique, la situation est peut-être encore plus grave que ce que l’on peut croire. Interrogé sur RTL, ce spécialiste affirme que la LFP n’a pas réellement de moyen d’imposer à Mediapro de payer, et surtout que si Canal+ est prêt à bondir, ce sera avec un nouveau contrat revu très violemment à la baisse et après un crash total de la Ligue 1. « En théorie, le garant (chinois) paye. Mais pourquoi Vincent Labrune demande un crédit ? C’est que l’actionnaire chinois de Mediapro n’a pas répondu au téléphone ou ne veut pas payer. C’est extrêmement grave, explique Pierre Rondeau, qui est persuadé que du côté de Vincent Bolloré, patron de Canal+, on est prêt à bondir. Ce qui se dit en coulisse, c’est que Vincent Bolloré aimerait attendre que le football français fasse faillite, pour qu’il puisse récupérer les droits au rabais et les prendre à 300 ou 400 millions d’euros. »