PSG : Tapie est cash, Paris et Mbappé ne comprennent rien au foot

PSG : Tapie est cash, Paris et Mbappé ne comprennent rien au foot

Photo Icon Sport

Les réactions se multiplient après la sortie médiatique de Kylian Mbappé, qui réclame davantage de responsabilités au Paris Saint-Germain ou ailleurs. Depuis dimanche soir, les propos de l’attaquant choquent les spécialistes.

Tout le monde ou presque condamne l’initiative de l’international français, non sanctionné par ses supérieurs. A la place du président Nasser Al-Khelaïfi, Bernard Tapie aurait sans doute été plus sévère après la déclaration de Mbappé qu’il a tenté d’analyser. « Il y a trois hypothèses, a envisagé l’ancien patron de Marseille sur BFM TV. La première, c'est qu'il veut renouveler un peu plus car il y a un autre joueur au PSG qui gagne un peu plus. Neymar gagne plus donc "je vais peut-être partir hein !". »

« Numéro 2, il est sur une piste, il allume le feu et on va voir ce qu'il se passe. Il entend les réactions, a-t-il proposé. Ou il a pété un câble, a pris le cigare et dit d'un seul coup "je suis le meilleur de l'équipe, par conséquent je monte en grade". Tu ne le dis pas. Cela se dit dans le vestiaire ou avec l'entraîneur. Dès que vous le dites à la presse, c'est que vous avez envie d'un témoin multiplié par un certain nombre. » L’occasion pour lui de faire la morale au PSG en prenant l’exemple de l’Ajax Amsterdam.

Le message de Tapie au PSG

« J'ai retenu qu'il y a un pays, avec un club, qui n'a pas voulu appliquer la doctrine de la loi Bosman, c'est l'Ajax. Avec très peu d'argent et que des Néerlandais, c'est demi-finaliste de la Ligue des Champions, a rappelé Tapie. Cela veut dire qu'il faut peut-être se remettre en tête que le football, c'est un sport d'équipe, pas un sport individuel qui se joue à plusieurs. Je passe ce message au PSG éventuellement. Mais le PSG va gagner, je vous jure qu'il va gagner. Le jour où ils vont comprendre ça : le football est un sport d'équipe. » Paris, une somme d'individualités, un constat déjà entendu à maintes reprises.