PSG-OM : Alvaro et Neymar épargnés, Vieira accuse Le Graët

PSG-OM : Alvaro et Neymar épargnés, Vieira accuse Le Graët

Photo Icon Sport

Mercredi soir, la commission de discipline de la Ligue de Football Professionnel a pris la décision de ne pas sanctionner Neymar et Alvaro Gonzalez.

Pour rappel, le Brésilien était accusé de propos homophobes tandis que l’Espagnol de l’OM était visé par des accusations de racisme de la part de Neymar. Devant l’absence de preuves et d’éléments concrets, la commission de discipline de la LFP a pris la décision de classer le dossier, sans prendre aucune sanction à l’encontre des joueurs de l’Olympique de Marseille et du Paris Saint-Germain. Un petit scandale selon Patrick Vieira, l’entraîneur de l’OGC Nice, invité à s’exprimer sur ce dossier en conférence de presse avant la réception du FC Nantes, samedi soir à l’Allianz Riviera (21h).

« L’absence de sanctions me dérange, mais je ne suis pas surpris. On parle de racisme, de propos qu'on ne peut pas accepter. Cela me dérange qu'il n'y ait aucune sanction. En même temps, cela ne me surprend pas compte tenu des déclarations du président de la Fédération. Comme cela, on n'embête personne. Tout le monde est satisfait et la vie continue. On se devait d'aller chercher la vérité » a regretté Patrick Vieira, pas loin d’être scandalisé par la décision de la commission de discipline de la LFP dans cette histoire mettant aux prises Neymar et Alvaro Gonzalez. En parallèle de cette histoire et toujours en marge de PSG-OM, l’international brésilien du Paris SG avait été accusé de propos racistes à l’encontre d’Hiroki Sakaï. Mais, droit dans ses bottes, le latéral japonais de l’Olympique de Marseille a pris la parole jeudi soir sur les réseaux sociaux afin de disculper Neymar, en indiquant clairement que le Brésilien ne l’avait jamais insulté de « chinois de merde », comme cela avait été indiqué par certains médias espagnols au cours des derniers jours…