Park : l’attraction monégasque

Park : l’attraction monégasque

D.R

Premier joueur asiatique à évoluer à Monaco, Chu-Young Park a marqué les esprits pour ses débuts face à Lorient, avec un but et une passe décisive.

"Je dois faire mieux"

A recrutement exotique, succès inattendu pour l’AS Monaco. Si l’arrivée de l’Américain Freddy Adu avait fait couler beaucoup d’encre, la signature de Chu-Young Park dans la dernière ligne droite du mercato était passé un plus inaperçue. Mais après deux semaines d’entraînement, le Sud-Coréen a débuté directement dans le onze de départ face à Lorient, avec un but plein de sang-froid et une passe décisive à la clé. Le Coréen se voulait toutefois modeste. "Je suis content d’avoir marqué et d’avoir donné un but, mais je dois pouvoir faire encore mieux. J’espère que ce sera le cas dès que je serai mieux adapté à mon nouveau club, à mes nouveaux partenaires et au jeu de la Ligue 1 qui m’a surpris par sa rapidité. Maintenant, je dois oublier cette soirée pour me reconcentrer sur les matchs à venir", a déclaré l'ancien du FC Séoul.

L’hommage de Ricardo

Mais même son entraîneur, pourtant peu habitués aux tirades dithyrambiques, y est allé de son compliment. "On n'a pas fait un grand match mais je suis satisfait. Park a confirmé ce qu'on pensait de lui. Je suis confiant pour la suite. C'est l'homme du match. C'est un joueur qui a été très bien formé. Tactiquement très bon. Ses appels de balles sont bons. Ensuite, il fait la différence techniquement. Il a confirmé ce qu'il a fait pendant ces deux dernières semaines. Il faut cependant continuer à être patient avec cette équipe. Il est encore trop tôt pour avoir des certitudes", a conclu Ricardo.

Mais l’entraîneur brésilien n’est pas le seul a avoir été impressionné par la performance du Sud-Coréen. Ainsi, le milieu de terrain Jean-Jacques Gosso, auteur de la passe décisive sur le premier but, a loué les qualités de déplacement de son attaquant. "Pour sa première, Chu Young Park a montré de la vivacité en faisant de bons appels et en apportant du mouvement !". Les compliments se multiplient donc après seulement 90 minutes de jeu pour Park, qui peut se féliciter d’avoir déjà appris à dire "merci" en français.

Guillaume Comte