Ligue 1 : Canal+ refuse de payer 80% des matches

Ligue 1 : Canal+ refuse de payer 80% des matches

La saison 2020-2021 n'est pas encore terminée en Ligue 1 qu'un énorme problème se profile déjà pour la suivante, puisque Canal+ a prévenu qu'il était hors de question de payer et diffuser 100% du championnat.

Les dirigeants des clubs de Ligue 1 ne sont pas remis du naufrage de Mediapro, une faillite qui a laissé les finances des équipes dans un état exsangue. Bordeaux l’a d’ailleurs confirmé dans son récent communiqué annonçant sa mise sous protection du tribunal de commerce, le défaut de paiement de Téléfoot a été un désastre. En reprenant la totalité des matchs pour cette saison 2020-2021, Canal+ a retiré une grosse épine du pied de la Ligue de Football Professionnel, même si la chaîne cryptée a vivement contesté le fait de payer plein pot, à savoir 333ME pour le fameux lot 3 qui avait échappé à Mediapro. Mais si la bataille pour le titre fait rage et permet à la chaîne du groupe Bolloré de faire de belles audiences, à l’image du récent OL-LOSC, Maxime Saada a déjà prévenu les dirigeants de la LFP que cette couverture totale de la Ligue 1 n’irait pas plus loin que la 38e journée. Autrement dit, Canal+ ne veut plus diffuser les 10 rencontres de chaque journée de championnat et se contentera des gros matchs et c’est tout. 

Face à ce qui pourrait être un deuxième désastre consécutif, Vincent Labrune et les services de la Ligue de Football Professionnels sont en quête d’un repreneur pour « 80% des matches de la Ligue 1 » affirme L’Equipe. C’est du côté de l’Angleterre, et de la chaîne DAZN, qui vient de racheter les droits de matchs de Serie A, et qui est présenté comme le « Netflix du sport » que le miracle pourrait avoir lieu. Si le média n’est présent en France que pour diffuser quelques combats de boxe, la LFP discute actuellement afin d’avoir une offre pour ces matchs refusés par Canal+. Seul problème, DAZN veut d’abord trouver un accord avec Maxime Saada pour la distribution de sa chaîne sur MyCanal et évidemment le groupe Bolloré n’est pas décidé à accepter avec DAZN ce qu’elle avait refusé à Mediapro. Le feuilleton des droits TV de la Ligue 1 va probablement s'offrir une saison 2, avec ou sans Pierre Ménès, le suspense est total.