L1 : Mensonge, échauffourées, Lens s’attaque à ses supporters

L1 : Mensonge, échauffourées, Lens s’attaque à ses supporters

Icon Sport

La Ligue professionnelle de football (LFP) a distribué ses premières sanctions après les incidents de Lens – Lille. Le club du nord ne veut pas en rester là non plus avec ses supporters.

Personne ne voulait revoir ce genre d’images après Nice – OM il y a près d’un mois. Et pourtant. La Ligue 1 a une nouvelle fois véhiculé une mauvaise image du côté des tribunes. A la mi-temps du derby entre Lens et Lille samedi, des échauffourées ont éclaté entre les supporters des deux clubs rivaux. Des sièges ont été balancés, et les supporters lensois de la tribune Marek sont rentrés sur le terrain pour courir en direction du parcage visiteur et en découdre. Le match a pu redémarrer avec trente minutes de retard. Et si le Racing Club de Lens a remporté son premier match à domicile contre Lille depuis 2006, le mal était fait. La victoire avait un goût amer pour les dirigeants lensois. La LFP a déjà sanctionné le club d’un huis clos total du stade Bollaert jusqu’à ce que de nouvelles décisions soient prises.

Lens va frapper fort contre les fautifs

Lens va aussi taper du poing sur la table. Et fort. Arnaud Pouille le Directeur général du club, et le propriétaire, Joseph Oughourlian, sont furieux. Un envahissement de terrain avait déjà eu lieu en août 2017 contre Brest. Cette fois, le Racing Club de Lens va prendre les mesures nécessaires. « Il est intolérable que nos supporters tentent de se substituer aux autorités en jouant aux policiers », a glissé une source à RMC Sport. « Les murs vont trembler et les sanctions tomber à la pelle », promet une autre proche de la direction. Selon RMC toujours, des supporters ont déjà menti ouvertement aux dirigeants. L’inscription du tifo aurait dû être un simple et efficace « Allez Lens ». Au lieu de ça, certains supporters ont préparé en cachette le message insultant « Lillois Merda », qui posait les bases d’un derby bouillant. Le club aurait déjà contacté les responsables pour leur indiquer les sanctions à venir, qui peuvent aller de l’annulation de l’abonnement à une plainte. Les Sang et Or n’auraient pas pu imaginer pire ambiance après une victoire dans le derby.