L1 : Labrune et Canal+ associés pour un nouveau championnat ?

L1 : Labrune et Canal+ associés pour un nouveau championnat ?

En refusant de reprendre directement les droits TV abandonnés par Mediapro, Canal+ met la Ligue de Football Professionnel dans une situation délicate. Mais ce désaccord n’empêche pas les deux parties de se rejoindre sur certains points.

Quelles solutions pour la Ligue de Football Professionnel ? Confrontée au désengagement de Mediapro, l’instance française constate que Canal+ n’est plus disposé à reprendre les droits TV du groupe sino-espagnol. La chaîne dirigée par Maxime Saada a encouragé l’organisation à lancer un nouvel appel d’offres et souhaite remettre son lot en vente. Autant dire que la LFP pourrait encore perdre gros. On pourrait penser que la situation est plus que jamais tendue et pourtant, les deux parties ont visiblement quelques intérêts communs. Car à l’image du président de la Ligue Vincent Labrune, le patron de Canal+ souhaite lui aussi réduire le nombre de pensionnaires dans l’élite.

« Le football français peut-il encore supporter un système à plus de 40 clubs professionnels, dont 20 en Ligue 1 ? Les championnats ne génèrent manifestement pas suffisamment de recettes pour faire vivre ces clubs, a expliqué Maxime Saada au Figaro. Il est souhaitable que les clubs se posent la question de l’attractivité de leur produit et acceptent de se réformer. La crise traversée par le football français crée l’opportunité de se poser les bonnes questions. » Au passage, le dirigeant de la chaîne cryptée, qui considère Labrune comme « l’un des seuls à pouvoir restaurer la confiance », a invité la Ligue 1 à imiter « le Top 14, un championnat homogène et attractif ».