L1 : L'OL s'en sort difficilement à Metz et se rapproche du podium

L1 : L'OL s'en sort difficilement à Metz et se rapproche du podium

Photo Icon Sport

Stade Saint-Symphorien.

FC Metz - Olympique Lyonnais : 0 à 2.

Buts : Dembélé (45e+8 sp) et Aouar (90e+3) pour l'OL.

Carton rouge : Diallo (82e) pour Metz.

Sans vraiment briller, l’Olympique Lyonnais a quand même réussi à relancer la machine en venant à bout du FC Metz dans le cadre de la 26e journée de Ligue 1 (2-0).

En première période, l’OL dominait les débats, mais ni Terrier (28e) ni Dembélé (44e) ne trouvaient la faille dans la défense messine. Pour cela, il fallait attendre le temps additionnel. Lors d’une très longue prolongation de temps, Eric Wattellier désignait, avec l’aide de la VAR, le point de penalty pour une main d’Udol (45e+4). Cornet loupait alors la première tentative (45e+5), mais l’arbitre faisait retirer ce péno car Oukidja avait stoppé le tir après s’être trop avancé. Dans la foulée, Dembélé récupérait à son tour le ballon… pour tromper le gardien du FCM d’un contre-pied parfait (0-1 à la 45e+8).

En deuxième période, Terrier se voyait refuser un but pour un hors-jeu de Toko Ekambi en début d’action (67e). Puis après un arrêt décisif d’Oukidja (73e), Metz écopait d’un carton rouge. Pour un mauvais geste sur Marçal dans la surface lyonnaise, Diallo était effectivement exclu après visionnage de la VAR (82e). À 11 contre 10, l’OL tenait finalement bon… jusqu'au but de la délivrance d’Aouar sur l’ultime contre et après une passe de Dembélé (0-2 à la 90e+3).

Avec cette première victoire en L1 depuis le 26 janvier dernier (2-0), Lyon remonte de cinq rangs et revient provisoirement à quatre points du podium. En attendant les matchs de Rennes, Lille et Monaco, l’OL a donc repris la confiance. Une bonne chose avant de recevoir la Juventus mercredi prochain, lors de son huitième de finale aller de Ligue des Champions. Metz, de son côté, enchaîne un quatrième match de suite sans le moindre succès et reste à portée de fusil du barragiste dijonnais, situé deux longueurs derrière avec un match en moins.