L1 : Canal+, BeIN, multiplex du samedi, c'est la révolution !

L1 : Canal+, BeIN, multiplex du samedi, c'est la révolution !

Photo Icon Sport

Avec la fermeture de la chaîne Téléfoot de Mediapro, Canal+ et beIN Sports vont forcément revenir sur le devant de la scène en Ligue 1 et en Ligue 2.

Depuis le début de la nouvelle saison, les anciens principaux diffuseurs du football français n’avaient que des miettes, à savoir deux matchs de L1 pour C+ et deux rencontres de L2 pour beIN. Les seize autres rencontres de chaque journée des deux championnats majeurs français étant diffusées sur Téléfoot. Mais dans les semaines qui viennent la chaîne de Mediapro va arrêter d’émettre. En effet, vendredi, le groupe de Jaume Roures a trouvé un accord dans son conflit l’opposant à la LFP devant le tribunal de commerce de Nanterre. Cette décision doit désormais être homologuée par la justice avant le 21 décembre prochain. Quand ce sera le cas, Mediapro, qui n'a pas payé ses deux dernières échéances estimées à 324,8 millions d’euros, versera une indemnité de 100 ME à la Ligue d’ici à la fin du premier trimestre 2021. En plus de cela, la LFP, présidée par Vincent Labrune, va donc récupérer les Droits TV abandonnés par Mediapro.

Et selon toute vraisemblance, Canal+ va rafler les lots sur le marché contre un chèque de 500 ME. Un investissement que le groupe de Vincent Bolloré pourrait effectuer avec beIN Sports. Puisque selon les informations de RTL, la chaîne qatarie serait prête à faire une nouvelle collaboration avec C+ pour reprendre les Droits TV de la L1, avec notamment un retour du multiplex de quatre ou cinq matchs le samedi soir. En attendant d’en savoir plus sur la nouvelle programmation de la L1 et de la L2, les salariés de Canal+, eux, restent sur la défensive, surtout depuis la mise à l’écart de Stéphane Guy, laquelle pourrait bien ne pas être la dernière au sein de la chaîne cryptée où le mercato des journalistes et consultants pourrait être chaud.