Gameiro « était fou » d'être sur le banc face à Valence

Gameiro « était fou » d'être sur le banc face à Valence

Photo Icon Sport

Remplaçant de luxe au PSG, Kevin Gameiro montre à chacune de ses entrées en jeu qu’il est capable d’apporter beaucoup de choses à son équipe, et pas seulement en tant que finisseur. Toutefois, si l’ancien lorientais a récolté des louanges très appuyées de la part de son entraineur récemment, il préférerait démarrer des matchs de temps en temps. Une référence précise à son statut de remplaçant contre Valence en Ligue des Champions, alors que Zlatan Ibrahimovic était suspendu et que Carlo Ancelotti avait évoqué sa probable titularisation la veille. Mais le changement de plan du technicien italien pour une tactique plus défensive a achevé le moral de Kevin Gameiro, comme l’a confié un de ses proches au journal Le Parisien. 

« Kevin, n’est pas du genre à faire des histoires, mais il n’est pas dupe de la considération qu’on lui porte au club. La semaine passée a marqué un tournant. On ne l’a même pas averti avant. Kevin était fou », a glissé un des membres de l’entourage de l’ancien merlu, qui estime que Carlo Ancelotti aurait au moins pu mettre les formes et expliquer cette nouvelle décision en défaveur de l’international français.