Foot : Javier Tebas démolit la Ligue 1 et pas que le PSG

Foot : Javier Tebas démolit la Ligue 1 et pas que le PSG

Photo Icon Sport

Mardi après-midi, Edouard Philippe a tranché dans le vif en sifflant officiellement la fin de la saison 2019-2020 de Ligue 1.

Un choix aussi fort qu’inattendu de la part du Premier Ministre de la France, pour qui les risques de propagation du coronavirus sont trop importants en maintenant les sports collectifs comme le foot ou le rugby. Néanmoins, sa décision ne fait pas l’unanimité, notamment en raison des conséquences économiques désastreuses qu’elle va avoir sur le monde du football. Le choix du gouvernement français a fait réagir bien au-delà de l'Hexagone puisque le président de la Liga espagnole Javier Tebas s’est exprimé à ce sujet dans les colonnes de Marca.

« Je ne comprends pas pourquoi il y aurait plus de danger à jouer au football à huis clos, avec toutes les mesures de précaution, qu'à travailler sur une chaîne de montage ou sur un bateau de pêche. A mon avis, la décision française est hâtive. S'il y a des secteurs économiques importants qui ne peuvent pas redémarrer, ils pourraient finir par disparaître. Cela pourrait arriver au football professionnel » a indiqué le boss de la Liga, qui pousse depuis la première heure pour une reprise du football le plus rapide possible, même à huis clos. Malgré une situation sanitaire similaire à celle de la France, l’Espagne a officiellement autorisé via son Premier Ministre Pedro Sanchez les clubs de football professionnels à reprendre l’entraînement de manière individuelle à compter du 4 mai prochain. Dans un second temps, le Real Madrid, Barcelone et consort pourraient être autorisés à s’entraîner en petits groupe dès le 11 mai, à l’image de ce qui se fait depuis déjà deux semaines en Allemagne.