Bellion : "Pas de précipitation"

Titularisé pour la première fois de la saison contre Nantes, David Bellion a confié qu'il n'était pas choqué par le choix de Laurent Blanc de ne pas le faire jouer dès le début lors de deux premieres matchs de Bordeaux. " Je ne vais pas m'interroger et me prendre la tête pour deux matches passés sur le banc. La saison dernière, il y avait déjà eu des bonnes passes, et des plus délicates. Il ne faut pas faire les choses dans la précipitation ", reconnaît David Bellion.