Bazdarevic : "0 euro pour recruter"

Leader de L1, Grenoble ne roule pas sur l'or comme le répète Mecha Bazdarevic, son entraîneur. " Nos conditions d'entraînement sont minables et je le répète, on a zéro euro pour le recrutement. Après, vous allez me dire qu'un entraîneur n'est jamais content, il demande toujours plus. Mais je dirai simplement que Grenoble est un club jeune. Quand on n'a pas d'argent, on se débrouille comme on peut. Jusque-là j'ai pu prendre trois joueurs entre 40 000 et 55 000 euros, après il ne restait plus rien (...) L'an dernier déjà, on a eu des résultats avec la montée, on avait en tout et pour tout neuf millions d'euros de budget. Eh bien ça n'a changé. Moi, je ne voulais même pas commencer le championnat dans ces conditions-là ! Mais ça se passe tellement bien avec les joueurs ", explique Bazdarevic dans l'Est Républicain.