ASSE-OL : Daniel Riolo sait pourquoi Lyon n'a pas gagné

ASSE-OL : Daniel Riolo sait pourquoi Lyon n'a pas gagné

Icon Sport

Si les Verts sont toujours derniers de Ligue 1, ils ont évité le pire avec une défaite dans le derby qui aurait certainement scellé l’avenir de Claude Puel.

L’AS Saint-Etienne est allé chercher le match nul sur un pénalty de dernière minute dans un match que l’OL a eu très longtemps en mains. Faute d’avoir pu contrôler le tempo de la rencontre, les Lyonnais se sont exposés, se retrouvant finalement en infériorité numérique après le carton rouge logique d’Anthony Lopes. Le gardien franco-portugais est sorti de sa surface pour y mettre la main sur une action chaude. Sans faire la leçon de morale au portier de l’OL, Daniel Riolo estime que ce scénario représente bien la folie du derby entre les deux équipes. 

L'OL doit battre l'ASSE 9 fois sur 10

« Normalement, la différence est telle entre les deux équipes que Lyon devrait gagner systématiquement, avec son niveau de jeu, ses qualités individuelles et forcément une motivation et une concentration qui sont au maximum. Mais le derby met une telle pression sur les joueurs que cela peut desservir ceux qui sont particulièrement impliqués. « Je vais donner un exemple, je suis beaucoup le derby de Rome. Quand le match arrivait, Daniele De Rossi se sentait pas très bien. Pour moi il en faisait trop, il se mettait trop la pression et ça jouait sur ses performances. Aujourd’hui le derby, l’OL doit le gagner 9 fois sur 10 par rapport à la différence de niveau. Que les supporters vivent le derby à fond je le comprends, c’est structurel. Mais si les joueurs se mettent trop la pression et qu’il y a un complexe de supériorité, ça peut jouer sur les performances. Parfois quand tu es joueur, il faut savoir faire descendre la pression. Anthony Lopes qui vit les derbys depuis qu’il est enfant, devrait peut-être aussi faire redescendre la pression pour améliorer ses performances », a confié le consultant de RMC sur OL TV. 

Un axe d’amélioration à venir pour les Lyonnais, qui se devaient de remporter ce match pour justifier la supériorité au classement sur leur voisin. En attendant, l’OL a perdu deux points précieux, et même si cela a beaucoup fait sourire les Lyonnais et notamment Sidney Govou, l’ASSE a fêté ce derby comme une victoire, histoire de ne pas passer plusieurs mois à ruminer une défaite à domicile avant le match retour.