Qatar 2022 : Platini au coeur d'une enquête pour corruption

Qatar 2022 : Platini au coeur d'une enquête pour corruption

Photo Icon Sport

Michel Platini avait fait feu de tout bois il y a quelques semaines à l'occasion de la sortie de son livre. Mais ce lundi, on apprend que le Parquet national financier ouvre une information judiciaire pour « corruption » sur l’attribution au Qatar du Mondial 2022.

A peine de retour sur la scène footballistique, Michel Platini pourrait bien devoir retourner dans l’ombre suite à l’annonce par Mediapart de l’ouverture par le Parquet national financier d’une information judiciaire pour « corruption active et passive » concernant l’attribution du Mondial 2022 de football au Qatar. Il y a quelques mois de cela, l’ancien président de l’UEFA avait été entendu par des enquêteurs, tout comme deux anciens conseillers de Nicolas Sarkozy concernant une réunion qui avait eu lieu neuf jours avant le vote de la FIFA. Michel Platini a toujours reconnu avoir participé à un diner à l’Élysée en compagnie du chef de l’État, mais également d’un très éminent représentant du Qatar.

Mais celui qui était alors aux commandes de l’UEFA avait précisé qu’il n’était pas informé de la présence du prince héritier de l’état gazier avant d’arriver, et que d’autre part il avait voté pour le Qatar sans hésiter, rappelant même avoir clairement pris position avant cette réunion. Cette information judiciaire devra permettre d’en savoir plus sur la réalité concernant cette rencontre et sur le possible effet que cela a eu sur le vote de Michel Platini en faveur du Qatar. Ce dernier a comme atout le fait d'avoir toujours joué carte sur table, y compris récemment, en assumant sa décision de choisir le Qatar plutôt que les Etats-Unis.