Pelé : Le selfie de la honte, Infantino a une bonne excuse

Pelé : Le selfie de la honte, Infantino a une bonne excuse

Icon Sport

Venu aux funérailles de Pelé, le président de la FIFA Gianni Infantino a fait polémique. On l'a aperçu en train de faire des selfies juste à côté de la dépouille du Roi du football. Une attitude déconnectée ? Non, un service rendu aux amis du joueur selon Infantino.

Même pour les funérailles de Pelé, Gianni Infantino n'est jamais loin d'une ou plusieurs polémiques. Le président de la FIFA a notamment exigé que chaque pays renomme un stade du nom du grand joueur brésilien. Mais, ce qui a le plus fâché au Brésil c'est son comportement près du cercueil du Roi du football. Présent au stade de Santos, Infantino ne s'est pas mis en retrait. Au contraire, il a été très actif avec son téléphone portable, enchaînant les selfies avec les personnes présentes et en toutes circonstances. Voir le président de la FIFA s'exhiber fièrement juste à côté du défunt a crispé une partie de l'opinion.

Infantino donnait la leçon en selfie, voilà tout

Les critiques ont fusé du monde entier face à une attitude totalement déconnectée du patron de la FIFA. Une manière de se mettre en scène à côté du corps de Pelé qui n'a pas plu du tout. Sommé de s'expliquer sur son comportement, Gianni Infantino a pris le taureau par les cornes sur Instagram. Il a nié avoir manqué de respect à Pelé. Il explique ces clichés par sa grande popularité mais également par ses aptitudes dans la prise de selfies.

« J'ai été honoré que les coéquipiers et les membres de la famille du génial Pelé me demandent si je pouvais prendre quelques photos avec eux. J'ai évidemment immédiatement accepté. Dans le cas du selfie, les coéquipiers de Pelé m'ont demandé de faire un selfie de nous ensemble mais ils ne savaient pas comment le faire. Alors, pour aider, j'ai pris le téléphone de l'un d'entre eux et pris la photo de nous pour lui. Si donner un coup de main aux coéquipiers de Pelé génère des critiques, je suis content de les recevoir et je continuerai à aider dès que je le pourrai ceux qui ont contribué à écrire des pages légendaires du football », a t-il écrit sur son post. Une réponse que certains jugeront culotée et qui ne manquera pas de faire encore réagir. Si son but était d'éteindre l'incendie, ce sera vraisemblablement raté.