La gardienne iranienne est un homme ? La Jordanie accuse

La gardienne iranienne est un homme ? La Jordanie accuse

DR

Après avoir joué, et perdu, contre l'Iran lors d'un match de la Coupe d'Asie, la Jordanie affirme que la gardienne de but adverse est en fait un homme. L'Iran hurle au scandale.

Dans le cadre des qualifications pour la Coupe d’Asie féminine, l’Iran a éliminé la Jordanie après une séance des tirs au but marqué par deux arrêts de Zohreh Koudaei, la gardienne de but iranienne. On l’a appris ce lundi, suite à une courrier mis en ligne par la Fédération jordanienne, une demande a été transmise à la Confédération Asiatique de Football de bien vouloir vérifier et confirmer que la gardienne de l’Iran est bien une femme, la Jordanie étant persuadée que Zohreh Koudaei est en fait un homme. Ce n’est pas la première fois que l’équipe d’Iran est accusée de faire jouer des hommes, en 2015 des rumeurs avaient évoqué la présence de 8 hommes dans l’équipe nationale féminine, ce qui n’a jamais été prouvé.

En Iran, on est scandalisé par cette attaque contre une joueuse qui évolue depuis de longues années avec l’équipe féminine, estimant que la Jordanie tentait juste de faire oublier sa défaite avec de piètres arguments. Répondant dans la presse iranienne, Zohreh Koudaei a été très claire. « Je vais poursuivre la fédération jordanienne, je suis une femme. C'est du harcèlement qu'ils font », a fait remarquer la footballeur de 32 ans. Pour l'instant, la confédération asiatique n'a pas communiqué sur cet épineux sujet.