Ita : Cristiano Ronaldo, c'est 31ME par an ou rien !

Ita : Cristiano Ronaldo, c'est 31ME par an ou rien !

Tandis que la Juventus pourrait rater la Ligue des champions, Cristiano Ronaldo réfléchit à son avenir. Mais les exigences financières de CR7 restent énormes.

Star mondiale du football, Cristiano Ronaldo est comme tout le monde, le temps qui passe ne joue pas en sa faveur, du moins sur le plan de ses performances sportives. Malgré une hygiène de vie exemplaire, CR7 a 36 ans et chaque saison qui passe le rapproche de sa fin de carrière. Et l’international portugais de la Juventus a bien l’intention d’accrocher des trophées à son palmarès, l’idée même de renoncer définitivement à un Ballon d’or n’étant pas du tout le genre de la maison. Oui mais voilà, Cristiano Ronaldo est bien conscient que sous le maillot du club turinois, dans le dur financièrement, cela risque d’être compliqué de remporter encore de nombreux titres collectifs et donc individuels. Pas encore certaine d’être présente la saison prochaine en Ligue des champions, la Juventus n’aurait pas réellement d’autre choix que de laisser partir CR7 lors du prochain mercato. Et ce mercredi, Tancredi Palmeri pense que l’ère Cristiano Ronaldo à la Juve s’achève, du moins si le joueur accepte de faire des sacrifices.

Le célèbre journaliste l’avoue cependant, le footballeur portugais n’est pas du genre à faire des cadeaux à ses employeurs. Et cela commence à se sentir, son agent ayant bien du mal à trouver des clubs qui pourraient lâcher 31ME par an pour s’offrir Cristiano Ronaldo. « Jorge Mendes sait qu'il n'y a que 3 clubs aux conditions sportives et économiques capables de se permettre la signature de CR7. Le Real Madrid a poliment refusé, le PSG n'a pas montré d’intérêt et Manchester United n’a pas dit non. La réponse du club était qu’il pourrait y réfléchir, mais seulement si Cristiano Ronaldo réduisait son salaire de 50%, à environ 15 millions d’euros par saison. Pour l'instant, Cristiano Ronaldo n'arrive pas à y croire, mais sans qualification pour la Ligue des champions avec la Juventus, qui sait s’il ne pourra pas y penser ? », explique Tancredi Palmeri sur TMW. Au crépuscule de sa carrière sportive, CR7 doit faire un dernier choix, et forcément il ne faut plus se rater pour celui qui connaît une année assez compliquée.