Esp : Neymar ne fraude plus le fisc, Ancelotti le remplace !

Esp : Neymar ne fraude plus le fisc, Ancelotti le remplace !

En Espagne, on pratique le name and shame, à savoir que les plus gros fraudeurs fiscaux sont désignés de manière précise afin de les dénoncer publiquement afin de les inciter à régler la situation.

Pour intégrer la fameuse liste publiée chaque année par le fisc espagnol, il faut frapper fort puisque ce sont les contribuables qui ont plus d’un million d’euros d’impôts impayés qui sont ainsi désignés à la vindicte populaire. Dans ce classement qui fait évidemment grincer les dents du contribuable moyen et honnête, un habitué a disparu, il s’agit de Neymar. L’an dernier, l’ancien joueur du Barça avait frappé fort puisqu’il était « en tête » de ce hit-parade des mauvais payeurs avec 36,4 millions d’euros de dettes fiscales. Une situation qui avait même provoqué la saisie des tribunaux. Mais visiblement la star brésilienne du Paris Saint-Germain a décidé de rentrer dans le rang puisque dans la liste mise en ligne ce lundi, nulle trace de Neymar. Selon les médias espagnols, il n’y a pas de miracle, soit l’ancien barcelonais a réglé sa dette, soit il a obtenu du fisc un étalement de ce qu’il devait, passant ainsi sous la barre du million d’euros.

Mais si Neymar a disparu du classement, c’est Carlo Ancelotti qui réapparaît après avoir été nommé entraîneur du Real Madrid à la place de Zinedine Zidane. Visiblement l’entraîneur italien n’avait pas payé la totalité de ses impôts lors de son passage chez les Merengue entre 2013 et 2015 et il est donc montré du doigt dès son retour en Liga. Selon le décompte du fisc, Carlo Ancelotti doit 1,4 million d’euros aux impôts, et nul doute que cela sera signalé à Florentino Perez afin qu’il demande à son technicien de passer à la caisse afin d’éviter des soucis. Qui paie ses dettes s'enrichit.