Esp : Après Ramos, Varane achève Ancelotti et le Real

Esp : Après Ramos, Varane achève Ancelotti et le Real

A un an de la fin de son contrat, le Français Raphaël Varane ne souhaite pas prolonger au Real Madrid. Le défenseur central préfère quitter la Maison Blanche et a communiqué sa décision à la direction.

Alors que le Real Madrid espérait frapper un grand coup, ce mercato estival risque de lui coûter très cher. Le vice-champion d'Espagne, qui vient d’officialiser le départ de son capitaine emblématique Sergio Ramos, pourrait également enregistrer la sortie de Raphaël Varane. Cette tendance était plutôt prévisible compte tenu de la situation du Français, désormais séparé de l’entraîneur Zinédine Zidane, et à qu’il ne reste qu’une année de contrat.

Un bail que le défenseur central refuserait de prolonger malgré les sollicitations de ses dirigeants. Raphaël Varane, par l’intermédiaire de ses agents, aurait donc informé ses supérieurs de sa décision de ne pas poursuivre l’aventure dans la capitale espagnole. Et selon les informations de The Athletic, le Real Madrid n’insistera pas pour le retenir. Le président Florentino Pérez aurait déjà acté son départ et l’aurait annoncé à son nouvel entraîneur Carlo Ancelotti. Sans doute un coup dur pour le coach italien déjà privé de la charnière centrale titulaire depuis plusieurs saisons.

Varane vers l’Angleterre ?

Les performances de l’international tricolore n’ont pas toujours été satisfaisantes ces dernières saisons, notamment lors de grands rendez-vous, mais son association avec Sergio Ramos représentait l’un des piliers de la Maison Blanche. D’où la nécessité pour le Real Madrid d’aller chercher au moins un défenseur central de haut niveau sur le marché des transferts, alors que le club espagnol avait prévu de mettre le paquet sur l’attaquant du Paris Saint-Germain Kylian Mbappé. A noter que le Real Madrid espère récupérer un gros montant sur le transfert de Raphaël Varane, annoncé dans le viseur de Chelsea et surtout de Manchester United dont une offre à 58 millions d’euros aurait été refusée.