Ballon d'Or : Martin Solveig se déhanche pour rattraper sa bourde

Ballon d'Or : Martin Solveig se déhanche pour rattraper sa bourde

Photo Icon Sport

Ce n’était pas vraiment la classe à la française lors de la cérémonie du Ballon d’Or qui s’est déroulée à Paris ce lundi soir.

DJ vedette et aux platines pour marquer le coup, Martin Solveig a tenté d’ambiancer une soirée qui est forcément un peu pincée tant l’attention médiatique est énorme. Après avoir reçu son premier Ballon d’Or féminin, Ada Hegerberg a été invitée par le DJ français à effectuer quelques pas de danse, et la joueuse norvégienne s’est vu proposer de faire un « twerk », une danse basée sur des déhanchements du bassin très suggestifs. L’attaquante de Lyon, un brin gênée, a refusé poliment mais la proposition a suffi pour mettre le feu au compte de Martin Solveig, accusé de sexisme. Ce dernier a tenté de s’en défendre dès la fin de la cérémonie.

« Cela vient de mon mauvais usage de la langue anglaise, et de ma mauvaise compréhension de la culture de la langue anglaise, qui n’est visiblement pas suffisante. Je ne savais pas que cela pouvait être vu comme une offense, surtout quand on regarde la séquence en entier, qu’on a terminée ensemble en dansant sur du Frank Sinatra. C’est une blague, peut-être une mauvaise blague et je voulais m’excuser envers ceux que j’aurais pu offenser. Désolé », a assuré un Martin Solveig qui s’est excusé auprès de la joueuse norvégienne. Cette dernière n’en a pas voulu au DJ, même si elle a rappelé qu’il y avait encore du travail à faire pour valoriser le football féminin. Beaucoup de travail.