Wenger : "Un pas en arrière"

Défaits à Fulham samedi, Arsenal craint déjà d’être distancé par les trois autres gros que sont Liverpool, Chelsea et Manchester Utd. "Nous ne sommes pour l’instant pas assez bon pour prétendre à mieux. Nous n’étions pas suffisamment en forme en première période, et notre jeu de passe a été médiocre ensuite. Je ne sais pas pourquoi. C’est un pas en arrière", a reconnu l’entraîneur d’Arsenal Arsène Wenger.