Ang : Comment Tottenham va réussir à amadouer Kane ?

Ang : Comment Tottenham va réussir à amadouer Kane ?

Mécontent du manque d’ambition de Tottenham, Harry Kane a fait part de ses envies d’ailleurs. Mais l’attaquant des Spurs pourrait bien changer d’avis si le nouveau manager Nuno Espirito Santo parvient à le rassurer.

Pour le moment focalisé sur la finale de l’Euro contre l’Italie, qui se jouera dimanche soir à Wembley, Harry Kane ne pense pas encore à son avenir. Ce n’est qu’à partir de la semaine prochaine que l’attaquant de l’Angleterre devra assumer ses envies d’ailleurs affichées dans les médias. En effet, le buteur des Spurs, annoncé sur les tablettes de Manchester City et du Paris Saint-Germain, souhaite partir en raison du manque d’ambition de son équipe ces dernières saisons.

Le rôle d’Espirito Santo

Mais rien ne dit que l’international anglais parviendra à ses fins. Pour commencer, son président Daniel Levy est réputé dur en affaires. Confirmation sur ce dossier puisque le dirigeant réclamerait près de 117 millions d’euros pour son transfert, en plus de joueurs dans la transaction. Viendra aussi le moment de son entretien avec le nouveau manager Nuno Espirito Santo qui, selon l’ancien joueur de Tottenham Alan Hutton, pourrait réussir à convaincre Harry Kane de rester avec les bons arguments.

« Daniel Levy refuse de brader Harry Kane. Bien sûr, le manager s'assiéra avec lui et lui dira qu'il est son joueur clé, son future capitaine, si il reste. Il lui dira tout ce que Harry Kane voudra entendre, a prédit le consultant pour Football Insider. La question est de savoir s'ils peuvent y arriver. Si vous étiez à la place d'Harry Kane, vous demanderiez au manager qui est-ce qu'il va recruter. Ça aurait été ma première question. Il faudrait me dire qu'on va jouer le top 4, rivaliser avec les grosses équipes, et quels joueurs on va recruter pour réaliser tout ça. Il y a des questions importantes auxquelles les deux hommes voudront des réponses. » Une discussion sans doute décisive pour l'avenir de l'avant-centre.