L'Espagne défiera la France ou la Suisse après un match fou !

L'Espagne défiera la France ou la Suisse après un match fou !

Dans un match au scénario incroyable, l'Espagne a arraché son ticket pour les quarts de finale de l'Euro en venant à bout de la Croatie 5 à 3 après prolongation. La Roja attend désormais le vainqueur de France-Suisse.

Les supporters espagnols se souviendront longtemps de ce match disputé à Copenhague contre la Croatie. Car leur équipe préférée avait pris cette rencontre à l’envers, avec ce qui restera l’un des buts gags de l’année. Alors que la Roja dominait légèrement, Pedri adressait une passe en retrait longue distance à son gardien de but, mais Simon ratait son contrôle et voyait le ballon entrer dans son but (0-1, 20e). L’Espagne prenait un énorme coup sur la tête, mais allait finalement revenir au score suite à un cafouillage dans la surface, Sarabia trouvant le chemin ds filets (1-1, 38e).

L’équipe de Luis Enrique revenait sur la pelouse avec des intentions plus louables en seconde période, et c’est un autre international espagnol bien connu en Ligue 1, Azpilicueta, qui donnait l’avantage aux siens (2-1, 57e). La Croatie n’abdiquait pas et il fallait un Simon cette fois énorme pour éviter l’égalisation de Gvardiol (67e). Ferran Torres pensait tuer définitivement le suspense en venant tromper de près Livakovic (3-1,77e). La Croatie semblait KO, mais après un gros cafouillage devant la cage espagnole, Orsic réduisait le score, la goal-line technology validant immédiatement le but (3-2, 85e). Le temps filait, mais avec 6 minutes de temps additionnel tout restait possible et Pasalic n’en demandait pas tant puisque le joueur de l’Atalanta égalisait (3-3, 90e+2).

Après Italie-Autriche, il fallait donc encore une fois passer par une prolongation pour connaître un quart de finaliste de cet Euro. La Croatie se procurait la première énorme occasion, mais Kramaric butait à bout portant sur Simon (96e), mais c’est ensuite l’équipe d’Espagne qui reprenait rapidement ses distances avec un superbe but signé Morata (4-3,100e) bientôt imité par Oyarzabal (5-3, 103e). Encore une fois mené de deux buts, le onze croate manquait cette fois de carburant et laissait la victoire et le ticket pour défier la France ou la Suisse en quart de finale vendredi prochain à 18h à Saint-Pétersbourg.