Euro : Mourinho consterné par « l’arrogance » de la France

Euro : Mourinho consterné par « l’arrogance » de la France

José Mourinho estime que l'équipe de France était clairement la meilleure équipe de l'Euro 2021 mais que les Bleus ont été punis par leur attitude beaucoup trop hautaine, y compris celle de Didier Deschamps.

L'entraîneur de l'AS Rome a joué les consultants de luxe durant l'Euro 2021 pour TalkSport, et fidèle à ses habitudes, José Mourinho a été direct au moment de commenter les performances des différentes formations nationales. Après avoir fustigé l'Angleterre, le Special One s'est attaqué à l'équipe de France, dont il est encore sidéré qu'elle se fasse sortir du tournoi par la Suisse après avoir mené 3-1. Le technicien estime toujours que les champions du monde 2018 étaient bien au-dessus de toutes les autres formations, mais qu'ils n'ont eu que ce qu'ils méritaient compte tenu de leur attitude. Et au micro de la radio anglaise, José Mourinho n'a pas été tendre.

Personne n'échappe aux critiques du coach romain, et même pas Didier Deschamps qu'il apprécie pourtant énormément. « Il y a un incroyable potentiel dans cette équipe. Aucune comparaison n’est possible en termes de talents avec les autres équipes. C’est une meilleure équipe que l’Angleterre et que l’Italie, mais le football les a punis. Et c’était mérité. Ils ont débuté le match contre la Suisse avec arrogance. La façon dont ils ont joué et débuté c’était arrogant. Ils ont fait les changements qu’il fallait à temps et ont détruit la Suisse en 20 minutes, c’était incroyable. Le plus beau football que j’ai vu durant cet Euro, c’était le jeu de la France pendant ces 20 minutes contre la Suisse. Quand ils ont marqué le troisième but par Pogba, le football a justement décidé de les punir à cause de la façon dont ils ont célébré, dont ils ont réagi, à cause des changements que Deschamps a faits (...) Le football a puni la meilleure équipe du tournoi. Pour moi, les Bleus ne doivent s’en prendre qu’à eux. Ils étaient la meilleure équipe », explique José Mourinho, qui s’y connait en matière d’arrogance, même si dans ce cas précis on ne peut pas lui donner totalement tort.