Angleterre : Saka, Rashford et Sancho insultés, scandale raciste !

Angleterre : Saka, Rashford et Sancho insultés, scandale raciste !

Icon Sport

Dimanche soir, l’Angleterre a perdu sa finale de l’Euro à domicile contre l’Italie lors de la séance de tirs au but.

La désillusion est terrible pour les Anglais, qui se voyaient rafler leur premier titre majeur à Wembley contre une équipe italienne fatiguée par l’accumulation de prolongations dans cet Euro. Malgré une ouverture très précoce de Luke Shaw, les Three Lions se sont inclinés aux tirs au but. Tous les trois entrés en jeu en cours de partie, Marcus Rashford, Jadon Sancho et Bukayo Saka ont buté sur l'infranchissable Gianluigi Donnarumma. Malheureusement, les échecs de l’attaquant de Manchester United, de la pépite du Borussia Dortmund et du grand espoir d’Arsenal ont provoqué d’impardonnables débordements racistes sur les réseaux sociaux. Une vague d’insultes à caractère raciste a inondé les comptes Twitter et Instagram de Rashford, Sancho et Saka après leurs penaltys manqués en finale de l’Euro contre l’Italie.

Des débordement inadmissibles qui ont forcé le premier ministre britannique Boris Johnson à réagir. « Cette équipe d'Angleterre mérite d'être traitée en héros, et non (victimes) d'insultes racistes sur les réseaux sociaux. Les responsables de ces abus effroyables devraient avoir honte d'eux-mêmes » a lancé le chef du gouvernement anglais, regrettant profondément les insultes racistes par milliers diffusées sur les réseaux sociaux depuis dimanche soir. Des émojis de singe ou de gorilles ont notamment été postés par centaine sous les publications de Marcus Rashford et de Jadon Sancho, lesquels sont entrés en jeu à la 118e, uniquement pour cette séance de tirs au but. « Les tireurs de penalties, c’est mon choix. On a travaillé dessus à l’entrainement, c’est ma décision. Ce ne sont pas les joueurs qui ont choisi. Ce soir, ça ne s’est pas bien passé pour nous. Mais on sait qu’on avait les meilleurs tireurs encore sur le terrain. On a essayé de les avoir tous sur le terrain. Alors bien sûr c’est déchirant pour les garçons. Mais ils ne sont pas à blâmer pour ça, c’est mon choix en tant qu’entraineur » a par ailleurs assumé le sélectionneur anglais Gareth Southgate après la défaite de l’Angleterre contre l’Italie.