PSG : Koulibaly a ignoré l’offre de Leonardo

PSG : Koulibaly a ignoré l’offre de Leonardo

Icon Sport

A la recherche d’un défenseur central en début de mercato, le Paris Saint-Germain s’était de nouveau intéressé à Kalidou Koulibaly. Avant de recruter Sergio Ramos, le club de la capitale avait même transmis une offre pour l’international sénégalais. Une proposition qui n’a même pas été étudiée.

Que les supporters se rassurent, le Paris Saint-Germain n’est pas à la recherche d’un défenseur central supplémentaire. Ni en quête d’un successeur à Presnel Kimpembe que l’on annonce dans le viseur de Chelsea. La presse italienne revient simplement sur un épisode datant d’il y a plusieurs semaines, à l’époque où le vice-champion de France cherchait encore un renfort pour sa charnière centrale, sans savoir que Sergio Ramos serait finalement l’heureux élu. Avant d’accueillir la légende du Real Madrid, le club de la capitale avait évidemment étudié plusieurs pistes.

L’offre du PSG largement insuffisante

Et d’après le média transalpin Il Mattino,le Paris Saint-Germain est encore revenu à la charge pour Kalidou Koulibaly. Ce n’est évidemment pas la première fois que le nom du Napolitain apparaît dans l’actualité mercato parisienne. La direction francilienne a déjà tenté de le recruter à plusieurs reprises ces dernières années, sans succès à chaque fois. Le scénario s’est même répété pendant ce mercato estival durant lequel le pensionnaire du Parc des Princes a contacté l’agent de Kalidou Koulibaly pour lui transmettre une offre de transfert à communiquer à Naples.

Mais d’après nos confrères, le représentant du Franco-Sénégalais n’a même pas jugé nécessaire d’étudier l’offre, ni d’en parler au Napoli. Et pour cause, le Paris Saint-Germain aurait proposé 35 millions d’euros, alors que le club de Serie A réclamait 65 millions d’euros pour les deux dernières années de contrat de son défenseur central. Apparemment, les Parisiens, qui possèdent de gros moyens cet été, ne souhaitaient pas monter aussi haut pour Kalidou Koulibaly, qui n’est plus le roc connu il y a quelques saisons.