PSG : Galtier et Campos agacés, Danilo va les calmer

PSG : Galtier et Campos agacés, Danilo va les calmer

Malgré l’insistance du président Nasser Al-Khelaïfi, le Paris Saint-Germain n’est pas parvenu à recruter le défenseur central Milan Skriniar. Un échec conséquent pour l’entraîneur Christophe Galtier et le conseiller football Luis Campos, qui pourraient néanmoins trouver leur bonheur au sein de l’effectif.

Le mercato estival a laissé un goût amer au Paris Saint-Germain. De nombreux indésirables ont bien été poussés vers la sortie, et des renforts sont venus renforcer l’effectif. Mais pour l’entraîneur Christophe Galtier et le conseiller sportif Luis Campos, l’échec dans le recrutement d’un défenseur central risque de coûter cher. Le club francilien s’est effectivement heurté à l’intransigeance de l’Inter Milan pour le Slovaque Milan Skriniar, qui n'aurait pas été de trop avec Marquinhos, Presnel Kimpembe et Sergio Ramos, seuls défenseurs centraux d’expérience.

On peut comprendre l’inquiétude de Christophe Galtier partagée par Eric Rabesandratana. Il est vrai que le latéral droit Nordi Mukiele et le tout jeune El Chadaille Bitshiabu ne représentent pas des alternatives de haut niveau. En revanche, l’ancien Parisien estime que le milieu Danilo Pereira fait mieux que dépanner. « La vraie option et la plus intéressante, c’est Danilo, a commenté le consultant de France Bleu Paris. Il présente une certaine sécurité. Selon le rôle qu’on a attribué à Marquinhos, le plus axial des trois défenseurs, c’est Danilo avec son expérience, son bagage technique et son jeu de tête qui est le plus à même de jouer ce rôle comme joker de cette défense à trois. »

Danilo sous-coté ?

« Moi, j’aime beaucoup le joueur, a poursuivi le spécialiste du poste. C’est un vrai joueur d’équipe avec un état d’esprit exemplaire. Il a un bon niveau technique et un esprit de sacrifice à toute épreuve. Je ne comprends pas toujours les critiques qu’il a subies. C’est sûr qu’il n’est pas très académique, ce n’est pas un technicien et un dribbleur, mais derrière, tout ce qu’il apporte est très important. On va prier pour qu’un défenseur central ne se blesse pas et que Danilo non plus, sinon les problèmes vont commencer pour Galtier et son équipe. » Sans le nommer, Eric Rabesandratana pense peut-être à Sergio Ramos, peu épargné la saison dernière.