OL : Vincent Duluc incendie Juninho, la réunion part en vrille à Lyon

OL : Vincent Duluc incendie Juninho, la réunion part en vrille à Lyon

Icon Sport

Juninho a surpris tout le monde à l’OL en annonçant qu’il respecterait ses engagements, et qu’il n’irait donc pas plus loin que la saison actuelle à son poste de directeur sportif.

Même s’il s’était en effet engagé pour trois ans à son arrivée en 2019, tout le monde voyait le Brésilien s’installer sur le long terme, surtout qu’il a parfois brigué le poste d’entraineur de l'OL même s’il n’avait pas les diplômes pour ça. Son implication dans le recrutement, dans la gestion du club, et dans le choix des entraineurs, a été total ces derniers temps à Lyon. Mais le fait de vouloir passer la main et de l’annoncer plus de six mois avant, va forcément redistribuer les cartes. Et provoquer quelques tensions. Dans les colonnes de L’Equipe, Vincent Duluc s’étonne énormément du timing choisi par Juninho, qui laisse ainsi l’OL sonné sans avoir prévenu personne. Surtout que ce jeudi, une réunion doit avoir lieu avec Jean-Michel Aulas et le secteur sportif pour discuter de la saison prochaine. 

Une réunion qui s'annonce bizarre à l'OL

« Hier, il a annoncé son départ. Aujourd’hui, il participera à la mi-journée à une réunion sur le recrutement de la saison prochaine, avec Jean-Michel Aulas, son président, et Peter Bosz, son entraineur. On ne connait pas à l’avance l’atmosphère dans la pièce, mais il y aura un éléphant dans le couloir. Comment préparer l’avenir avec un directeur sportif qui ne serait plus là ? Ce sera l’une des questions qui se posera et se reposera encore jusqu’à la fin de la saison », a lancé la plume de L’Equipe, persuadée que l’OL n’était pas du tout au courant de cette volonté ferme de Juninho de céder la main en fin de saison. Si on ne peut pas douter du professionnalisme du Brésilien qui voudra continuer à travailler pour faire progresser son club de coeur pour cette saison et la suivante, il est vrai que l’OL va devoir se pencher sur la question de sa future équipe dirigeante si Juninho devait céder la main dans quelques mois.