OL : Peter Bosz s'éclate à Lyon, il refuse ce job en or

OL : Peter Bosz s'éclate à Lyon, il refuse ce job en or

Icon Sport

Aujourd’hui à la tête de l’Olympique Lyonnais, l’entraîneur néerlandais Peter Bosz a été approché par le passé pour devenir sélectionneur des Pays-Bas.

Dans une interview accordée à Voetbal International, l’entraîneur de l’Olympique Lyonnais a fait quelques révélations croustillantes. Sans langue de bois, le coach de 57 ans a reconnu que le poste de sélectionneur des Pays-Bas lui avait été proposé à deux reprises par le passé. « La première fois qu'on m'a demandé, j'étais juste à Dortmund. La deuxième fois, c'était avant la nomination de Frank de Boer. Ensuite, j'étais à Leverkusen et ils m'ont seulement demandé si j'étais disponible. Ils auraient dû demander : "voulez-vous être l'entraîneur national ?". J'aurais alors pu leur demander de contacter Leverkusen et peut-être qu'ils auraient trouvé une solution » a avoué Peter Bosz.

Peter Bosz pas intéressé par les Pays-Bas

Et maintenant qu’il est à la tête d’un grand club français tel que l’Olympique Lyonnais, le très apprécié Peter Bosz pense-t-il encore à la sélection néerlandaise ? La question lui a évidemment été posée alors que les Pays-Bas ont arraché leur qualification in-extremis pour la Coupe du monde 2022. La réponse de Peter Bosz fera plaisir aux Lyonnais puisque ce dernier a expliqué qu’il n’était plus « du tout » intéressé par les Oranje. « Je m'amuse à Lyon. C'est un grand club avec une grande base de fans, de bons joueurs et un bon staff. Je ne pense donc pas qu'il soit approprié de réagir à cela maintenant. Ce n'est pas approprié. Mais indépendamment de la situation actuelle : chaque entraîneur néerlandais est fier lorsqu'on lui demande de devenir entraîneur national » a indiqué Peter Bosz, qui ne serait donc pas prêt à tout plaquer si la sélection néerlandaise faisait appel à lui demain. Même si on imagine aisément que le coach de l’OL serait de nouveau très flatté que les Pays-Bas pensent à lui pour le poste de sélectionneur.