OL-OM : Marseille a un plan pour ruiner Lyon !

OL-OM : Marseille a un plan pour ruiner Lyon !

Icon Sport

On ne sait pas encore à quelle date sera rejoué le match entre Lyon et Marseille, mais du côté de l'OM on a une petite idée pour plomber l'OL. 

Un mois et demi après l’arrêt du match entre l’OL et l’OM suite au jet d’une bouteille sur Dimitri Payet, la Ligue de Football Professionnel n’a toujours pas communiqué de nouvelle date pour que cette rencontre soit rejouée comme cela avait été décidé par sa commission de discipline, puis confirmé par la commission d’appel de la Fédération Française de Football cette semaine. Face à cela, Pablo Longoria a deux semaines pour décider si le club phocéen décidera d’aller plus loin dans la procédure et de porter l’affaire devant le Comité National Olympique et Sportif Français. Le président marseillais le sait, les chances sont très faibles de voir le CNOSF aller à l’encontre de ce qui a déjà été décidé. Cependant, l’OM veut se servir de cette période de 15 jours pour tenter de feinter l’Olympique Lyonnais. En effet, ne sachant pas si Marseille continuera sa procédure, la LFP n’a pas fixé de date à cette rencontre qui se jouer à huis clos au Groupama Stadium.

L'OM sait que Lyon sera privé de Paqueta et Guimaraes le 26 janvier 

L’idée machiavélique de l’Olympique de Marseille, si l’on en croit L’Equipe, c’est de repousser à une date qui l’arrange ce déplacement Lyon. Ainsi, alors qu’il y a un créneau de libre le mercredi 19 janvier pour caler cette rencontre, la LFP ne peut pas l’utiliser dans l’attente du choix procédural de l’OM qui a deux semaines pour se décider, soit pile-poil le 19 janvier. L’autre date est le mercredi 26 janvier, et c’est à priori ce que vise le club phocéen. En effet, le 26, on sera dans un créneau international sauf pour l’UEFA. Autrement dit, l’OL et l’OM devront libérer leurs joueurs sud-américains, tout cela alors que la Coupe d’Afrique des Nations aura évidemment débuté. Autrement dit, pour ce match à rejouer entre Lyon et Marseille, Peter Bosz sera privé de Lucas Paqueta et Bruno Guimaraes s’il a lieu le 26 janvier, tandis que les deux cadres brésiliens du club de Jean-Michel Aulas seront présents si la rencontre a lieu le 19, sans même parler des internationaux africains. Côté OM, Gerson et Konrad de La Fuente devraient également être absents, mais forcément ils n’ont pas le même poids dans l’effectif de Jorge Sampaoli.

Interrogé par le quotidien sportif sur un scénario malicieux de ce type, l’Olympique de Marseille s’est évidemment défendu d’avoir une telle réflexion, mais le club provençal a quand même reconnu qu’il fallait tenir compte du calendrier et de ses impératifs. Pour l’instant, on en est là, et l’OM est maître du temps dans ce dossier, même s’il faudra bien un jour ou l’autre disputer cette rencontre de Ligue 1. Du côté de Lyon, on est contraint d'attendre passivement ce que le rival fera en espérant tout de même ne pas devoir jouer avec une formation totalement remaniée pour cette rencontre très importante.