OL : Le dernier sketch d’Aulas fait un tabac avec Riolo

OL : Le dernier sketch d’Aulas fait un tabac avec Riolo

Photo Icon Sport

La décision de Jean-Michel Aulas d’annoncer son intention de faire appel de la suspension de Maxime Gonalons provoque bien des réactions. Suspendu pour quatre rencontres après une grosse semelle sur le tibia de Malcom, le capitaine rhodanien ne demandait certainement pas un tel coup de projecteur sur ce geste qu’il avait lui-même qualifié de très dangereux. Mais le président lyonnais espère convaincre les instances que son joueur a été exclu uniquement parce que le Bordelais en a beaucoup rajouté, et réduire ainsi la sentence. Une sortie qui n’est pas du tout du goût de Daniel Riolo, pour qui JMA fait encore un numéro de showman donc le consultant de RMC se passerait bien.

« ‘Le mec n’avait pas la jambe cassée en deux, mais quel scandale’. Je trouve ça dingue que Malcom n’ait pas eu la jambe cassée en deux et une indisponibilité de six mois pour faire plaisir à Jean-Michel Aulas. On n’a pas le temps de tout dire, mais la réaction intelligente était celle de Maxime Gonalons, qui lui a été nickel. Juste après la rencontre, il s’était excusé, il avait senti que ça pouvait être dangereux. Il avait été comme souvent, un chouette gars, il avait été génial. Une semaine après, on a le sketch Aulas. Il les accumule tellement depuis plus d’un an qu’on se demande s’il n’a pas une salle de cabaret à Lyon. Avec toutes les perles enfilées depuis deux ans, tu fais un tabac, tu remplis les salles. C’est un spectacle drôle. C’est tellement minable… Ce n’est pas seulement ridicule, c’est mesquin. C’est une réaction de petite personne », a dénoncé Daniel Riolo, pour qui le président lyonnais va parfois trop loin dans la défense de son club à tout prix.