OL : Lacazette fait oublier la Ligue des Champions au comptable

OL : Lacazette fait oublier la Ligue des Champions au comptable

Photo Icon Sport

Club coté en Bourse, l’Olympique Lyonnais a publié ses comptes pour le premier trimestre de la saison 2017-18.

Ceux-ci sont encore une fois en nette progression, avec un passage à 100,4 ME de chiffre d’affaires. Une hausse de 105 % qui s’explique par un seul événement : la vente d’Alexandre Lacazette à Arsenal pour 53 ME minimum, et qui permet d’atteindre les 65,8 ME de revenus par le biais des transactions (Mammana, Rybus...). Une incroyable amélioration, puisqu’à ce même moment la saison précédente, l’OL n’avait vendu que pour… 1,5 ME. Cette augmentation permet surtout de compenser les autres secteurs bien moins à la fête, notamment en raison de la baisse des droits télés, entre Ligue des Champions et Europa League cette saison. Le chiffre d’affaires a ainsi reculé de 27 % en dehors des cessions de joueurs. Un manque à gagner qui doit être compensé par une meilleure utilisation du Groupama Stadium, a fait savoir OL Groupe dans son communiqué.

« Le Groupe s'attache désormais à maximiser l'exploitation du Groupama Stadium afin d'accentuer le développement et la récurrence des revenus, à accroître sa rentabilité par une optimisation des charges de fonctionnement et des coûts d'organisation, tout en maintenant l'expérience client au cœur de ses priorités », a fait savoir OL Groupe, qui ne parvient pour le moment pas à faire décoller ses revenus hors-OL, les concerts, évènements sportifs ou séminaires ayant rapporté 19 % de moins que l’année précédente à la même époque.