OL : Fékir gracié, l'ASSE sanctionnée, Aulas félicite la LFP

OL : Fékir gracié, l'ASSE sanctionnée, Aulas félicite la LFP

Photo Icon Sport

Un mois après les faits, la commission de discipline a enfin tranché dans les incidents du derby. Si Saint-Etienne a vu l’envahissement du terrain et l’utilisation des fumigènes lui valoir deux fermetures partielles de tribunes pour les prochains matchs, Nabil Fékir n’a pas été inquiété. Après le cinquième but de son équipe, le capitaine lyonnais avait ôté son maillot, avant de le montrer aux supporters stéphanois. Un geste que Cristiano Ronaldo et Lionel Messi avaient déjà effectué auparavant en Espagne, sans que cela ne se traduise, comme ce fut le cas à Saint-Etienne, par un envahissement du terrain par les supporters des Verts. Ce chambrage avait débouché sur une convocation de l’international français devant les instances ce jeudi, ce qui avait déjà provoqué un tollé à Lyon et ailleurs. La décision de ne pas sanctionner l’attaquant rhodanien a donc été prise, ce qui a été souligné par Jean-Michel Aulas, qui n’a rien à redire à ce sujet.

« Pas de sanction pour Nabil Fékir. Bravo à la LFP pour avoir pris sainement vos responsabilités. Et huis clos partiel pour Saint-Etienne. Une sanction équitable dans une situation exceptionnelle : Nabil est un grand champion, un mec bien, un capitaine exemplaire. Allez l’OL, vive le foot », a expliqué le président lyonnais, qui s’était fait discret jusqu’à présent sur les réseaux sociaux, mais a retrouvé le chemin de Twitter avec plaisir en raison de cette décision plutôt logique.