OL : Cheyrou a échoué, Aulas et Textor vont payer l'addition !

OL : Cheyrou a échoué, Aulas et Textor vont payer l'addition !

Icon Sport

L'OL s'est un peu plus enfoncé dans la crise ce samedi soir en s'inclinant à domicile en Ligue 1 face à Strasbourg (1-2). Du changement devrait vite intervenir dans le Rhône. 

Ce samedi soir, l'OL a encore déçu en Ligue 1. La défaite des hommes de Laurent Blanc face au RC Strasbourg a d'ailleurs engendré quelques débordements en tribunes. Il faut dire que les fans du club rhodanien sont plus que frustrés du rendement de leur club depuis de nombreux mois maintenant. Ce qui est notamment demandé, ce sont des départs au mercato. Et si certains concernent des joueurs (Karl Toko-Ekambi, Damien Da Silva, Jérôme Boateng, Houssem Aouar...), c'est aussi le cas pour les dirigeants, comme Vincent Ponsot et Bruno Cheyrou. Selon certaines informations, le changement demandé va bel et bien intervenir, du moins en partie. C'est en tout cas ce qu'annonce Sébastien Denis. 

L'OL va agir vite et fort au mercato 

Sur son compte Twitter, le journaliste de Foot Mercato a en effet indiqué que John Textor et le board lyonnais allaient passer la seconde lors du mercato. « Jean-Michel Aulas et Textor vont bouger vite là sur le mercato. Cheyrou n'a pas réussi à boucler ses 2 priorités pour le poste de n°6 athlétique. Beaucoup de joueurs proposés, rien qui va (trop vieux, trop cher... etc). 2-3 joueurs toujours en partance (Boateng, Faivre, Da Silva)... », a notamment indiqué Sébastien Denis, qui a par la suite provoqué de nombreux commentaires de la part des fans de l'OL, curieux de savoir quels joueurs pourraient débarquer au club d'ici la fin du mois de janvier. Car le temps presse à Lyon, désormais 9ème de Ligue 1 et déjà à 17 points de la troisième place occupée par l'Olympique de Marseille. Un classement bien loin des ambitions affichées par l'OL et John Textor, qui a rappelé ces dernières heures sa volonté de replacer les Gones sur le devant de la scène nationale. Il ne faudra plus se tromper sur le marché des transferts en engranger le maximum de points, ce qui n'est pas garanti en l'état actuel des choses.