OL : Aulas veut Kolo-Muani, Bayat met le bazar

OL :  Aulas veut Kolo-Muani, Bayat met le bazar

Icon Sport

A la recherche d’un attaquant polyvalent, l’Olympique Lyonnais apprécie grandement le profil de Randal Kolo-Muani.

En dépit de la saison périlleuse du FC Nantes, l’attaquant français de 22 ans a brillé. Auteur de 10 buts et de 9 passes décisives toutes compétitions confondues, Randal Kolo-Muani s’est imposé comme l’homme fort de l’attaque nantaise. En toute logique, ses bonnes performances ont été remarquées, en Ligue 1 mais également à l’étranger. Francfort a manifesté son intérêt pour « RKL », au même titre que Watford en Angleterre. En France, le profil de Kolo-Muani plaît également à Lille ainsi qu’à Lyon. Les Gones, qui souhaitent recruter un ailier polyvalent, ont fait du Nantais l’une de leurs priorités et visiblement, Jean-Michel Aulas est directement impliqué dans les négociations avec son homologue nantais Waldemar Kita, selon l’insider Mohamed Toubache-Ter.

Kolo-Muani veut signer à Francfort

« Waldemar Kita est drôle ! Il te dénigre son avant-centre dans un grand quotidien sportif puis en plein soleil autour d’un cocktail à St-Tropez, fait croire au Président Aulas qu’il a une offre d’un montant de 12 ME venant d’un club anglais… Le Watford FC Bayat » a lancé l’insider, confirmant par ailleurs que Randal Kolo-Muani ne souhaitait ni signer à Lyon, ni à Watford. Convaincu par le projet sportif de Francfort, l’attaquant tricolore de 22 ans a donné sa priorité au club allemand. Problème : Francfort, qui évolue en Bundesliga, est excédé par l’intrusion de l’homme d’affaires iranien Mogi Bayat dans les négociations. Pour l’heure, il est donc encore trop tôt pour savoir où évoluera Randal Kolo-Muani la saison prochaine. Mais à ce rythme, Francfort pourrait perdre patience et finalement décider de zapper l’attaquant du FC Nantes à cause de la présence de Mogi Bayat. Une situation dont l’OL, bien en retard dans ce dossier, pourrait profiter. A condition que Jean-Michel Aulas et Waldemar Kita s’entendent sur l’indemnité du transfert de Randal Kolo-Muani.