OL : Aulas s’est lâché au mercato, il peut se permettre ce coup de pression

OL : Aulas s’est lâché au mercato, il peut se permettre ce coup de pression

Photo Icon Sport

Le marché des transferts de l’Olympique Lyonnais est particulièrement ambitieux, et il le fallait au moment où le club rhodanien a perdu deux joueurs importants avec Ndombele et Mendy. Pour compenser ces départs et donner les moyens à la nouvelle équipe formée par Juninho et Sylvinho de briller cette saison, Jean-Michel Aulas n’a pas hésité à mettre la main à la poche. Pendant la présentation de Youssouf Koné, et à l’heure où Joachim Andersen est arrivé à Lyon, c’est près de 40 ME qui ont été dépensés pour renforcer la défense. Et ce n’est peut-être pas fini. Résultat, Aulas a profité de cette conférence de presse pour faire comprendre qu’il fallait désormais que les résultats soient à la hauteur des dépenses effectuées.

« Si on fait le meilleur mercato ? L'appréciation qualitative est à faire a posteriori. Mais quand Juni est arrivé, mon objectif était de lui donner satisfaction. L'écart entre ce qu'il a demandé et ce qu'il a est infime. C'est un investissement considérable, même si on a eu la chance de faire des cessions. Mais j'avais dis qu'on était capable d'investir entre 70 et 100 ME, non pas sur un joueur mais sur des joueurs de grande qualité comme Youssouf Koné. Et on est en passe de réussir cet objectif. On n’a pas encore tout fini, mais pour le moment on n’a pas raté les cibles qui paraissaient essentielles à Juni. Après, l’objectif est non pas de réussir le mercato, mais de réussir les matchs avec le mercato réalisé. Moi, j'aurai fait mon travail. A Juni et Sylvinho de faire le leur », a livré, dans un sourire le président lyonnais en regardant le directeur sportif brésilien.