OL : Aulas défenseur des arbitres, Dijon se moque

OL : Aulas défenseur des arbitres, Dijon se moque

Photo Icon Sport

Après la lourde défaite à domicile contre l’Olympique Lyonnais (2-5) vendredi en Ligue 1, Dijon a reconnu la nette supériorité de son adversaire. Mais le club bourguignon avait quand même un regret.

En plus de la supposée main de Rafael sur l’ouverture du score de Memphis Depay, les Dijonnais estiment qu’ils auraient dû obtenir deux penalties. Et les images de ces deux actions leur donnent raison. De quoi provoquer la colère de l’entraîneur Olivier Dall’Oglio. « L'arbitre était très mal placé, il n'a pas pu voir. Il n'était qu'à deux mètres. C'était difficile », a ironisé le technicien, immédiatement repris de volée par Jean-Michel Aulas.

« Quand je lis qu'Olivier Dall'Oglio dit avoir été volé par l'arbitre et que je regarde les statistiques du match, je me dis que s'il est suspendu, ce ne sera pas volé, a réclamé le président lyonnais sur Twitter. Il faut arrêter de vilipender les arbitres, surtout avec de telles statistiques ! » Plutôt habitué à critiquer les hommes en noir, le dirigeant sait aussi les défendre quand ça l’arrange. D’où l’étonnement du DFCO.

Dijon attend Aulas au tournant

« Bonjour Jean-Michel Aulas, on a regardé à deux fois ce tweet pour vérifier qu'il ne s'agissait pas d'un compte fake... Et... non ! Bonne continuation à l'OL en espérant que vous n'aurez rien à reprocher au quatuor arbitral d'ici la fin de la saison... », a répondu le community manager de Dijon, qui sait que le discours du patron rhodanien peut changer d’un match à l’autre.