OL : Aulas a osé, Lyon, c'est un peu comme l'équipe de France

OL : Aulas a osé, Lyon, c'est un peu comme l'équipe de France

Photo Icon Sport

Mardi, c’est avec ses joueurs que Jean-Michel Aulas a pris l’avion direction Manchester avant le choc contre City, ce mercredi soir.

Preuve que tout n’est pas tout à fait normal dans la capitale des Gaules, après deux matchs assez médiocres en Ligue 1 et une affaire Genesio qui pourrait laisser des traces. Peut-on alors parler de crise pour l’Olympique Lyonnais ? Interrogé par Le Progrès, Jean-Michel Aulas a confié qu’il n’avait pas « du tout » ce sentiment même s’il concède que cela peut y ressembler de l’extérieur.

« Je ne sais pas si c’est un parfum de crise. Cela peut, parfois, y ressembler de l’extérieur. Mais, de l’intérieur, je n’ai pas du tout ce sentiment. La France a été championne du monde grâce aussi à cette unité incroyable entre Noël Le Graët et Didier Deschamps et on est exactement dans ce cadre-là. C’est vrai, on n’a pas fait les résultats souhaités, mais on n’est qu’à la 5ème journée de championnat, il ne faut pas l’oublier. Et je veux le dire : pour nous, il n’y a pas de crise à l’intérieur de l’Olympique Lyonnais. Je suis solidaire de mes joueurs et de Bruno Genesio qui, quelquefois est injustement attaqué. Il s’est qualifié deux fois sur trois pour la Ligue des Champions et la troisième fois, c’était pour la Ligue Europa. Être sur le podium et sortir des poules de la Champion’s League, c’est un objectif réaliste, et on va le faire » a expliqué le président lyonnais, qui a par ailleurs rappelé que c'était le match face à Marseille qui avait le plus d’importance à ses yeux. Même si le contenu du match face à Manchester City pourrait évidemment avoir une incidence directe sur la prestation de l’OL au Groupama Stadium dimanche soir...